Biographie

Grimskunk, le groupe mythique psych-rock-punk indépendant montréalais est de retour avec leur nouvel album « SET FIRE! »

Enregistré par Gus Van Go et Werner F (Priestess, Vulgaires Machins) à Sydney en Australie, la suite tant attendue de « Fires under the road » est avant tout un voyage à l'autre bout du monde, ou la spontanéité et l'instinct ont été mis de l'avant tout au long du processus créatif. Puisant dans leur histoire riche d'influences et d’ingéniosité, l'album capture l'énergie et l'émotion brute de l'esprit Grimskunk; un tourbillon de colère et d'outrage punk, mêlé à l'idéalisme quasi-hippie de ceux qui osent rêver.

Comme toujours, le groupe s'est laissé imprégner et inspirer par leur environnement « Down under ». On y trouve l’artiste invité aborigène Tjupurru, qui joue de son « didjeribone » (Instrument de musique qui est le croisement d’un Didjeridou et d’un trombone) sur les pièces « Falling into shadow » et « Set fire to the nation ». La touche australienne est bien distinctive sur l’album, elle nous suggère un son obscur, effleurant l’ambiance de transe.

Visuellement, la pochette de l'album a été créée par l'artiste aborigène Gambirra Illume. L’œuvre combine le style et les thèmes traditionnels de l'art aborigène avec un côté sombre et punk à l'image des paroles engagées pour lesquelles Grimskunk a toujours été reconnues.

SET FIRE! a été enregistré avec une approche « old-school »; une batterie vintage des années '70 comportant une grosse caisse de 26", des amplis de guitares des années '60 et des micros rares typiquement australiens. Le tout, trouvé sur place dans une chasse aux trésors frénétique à Sydney! Le résultat est le fusionnement du pysch-rock des années '70; partant de l'orgue sinistre de Joe Evil, suivis des rythmes sauvages du nouveau batteur Ben Shatskoff et  des guitares hurlantes qui mettent en évidence l'urgence de l'énergie. Les paroles engagées du punk viennent compléter la formation;  c’est un mélange entre l'enfant bâtard de Led Zeppelin, Pink Floyd et The Clash en version accélérée!

S'attaquant sans relâche à la bêtise humaine et aux maux de la société, l'album est un appel aux armes urgents pour la paix, une révolution du cœur; à rejeter le climat actuel d'étroitesse d'esprit et d'intolérance, se débarrasser de l'apathie pour créer un avenir meilleur!

Histoire:
Sur une période supérieure à quinze ans maintenant, le groupe Grimskunk a prouvé à tous qu'on ne pouvait l'arrêter, offrant un mélange de « rock hybride » à tout les oreilles croisant son chemin. Restant toujours intègre envers leur musique, Grimskunk est devenu l'un des groupe rock les plus influents au Canada. Après plusieurs disques indépendants et la faillite du distributeur Cargo, le groupe s'est finalement retrouvé sans distributeur et sans système de support pour sa tournée. À la place de déclarer forfait et de travailler de neuf à cinq comme beaucoup de groupes canadiens indépendants de la fin des années 1990, Grimskunk a créé sa propre maison de disque, les Disques Indica, en 1997. En plus de remplir un vide dans l'espace musicale Canadien, cela a permit au groupe de signer d'autres artistes locaux, européens et américains rencontrés en tournées.

Au cours des années, Grimskunk s'est autofinancé pour plus de 30 tournées en Europe et en Amérique. Le groupe a accumulé une impressionnante liste de contacts au cours de rencontres avec d'autres groupes et organisateurs de festivals. Mieux connu pour ses performances en spectacles, l'énergie et l'intensité du groupe a été, au cours de son histoire, le catalyseur de leur renommé. Sur la route, le réseautage avec les autres groupes et l'appréciation de la persévérance du groupe a permis à Grimskunk d'être respecté de l'industrie et des fans.
 

Réduire le texte Lire plus