Biographie

C’est en 2001 que Mikey Heppner et Tim Fletcher se sont rencontrés en tant que membres du groupe punk-rock Montréalais, « The Dropouts ».  Leurs projets musicaux respectifs « Priestess » et « The Stills » occupaient déjà beaucoup de leur temps (une recherche rapide sur Google et vous allez voir!), ce n’est qu’en juillet 2014 que Heppner et Fletcher ont décidé de reprendre leur sérieux et de pousser leur collaboration musicale. C’est avec l’ajout du batteur - jeune et compétant - Max Hébert (Les Breastfeeders, Highs Dials) ainsi que - du encore plus jeune mais certainement pas moins talentueux - Pat Bennett (Trigger Effect) sur la guitare et les claviers, que Beat Cops a finalement vu le jour.
Il y a quelques années, Heppner a commencé à entendre des voix. Tel un scientifique fou, il a prit ce que les voix lui disaient et a réussit à transformer le tout en la musique acceptable que vous entendez aujourd'hui. En écoutant, vous pouvez, par exemple, avoir un sentiment de «grosses guitares», quant en fait, ce sont simplement de guitares de taille régulière. Leur musique est comparable à d’autre musique, et leurs concerts sont souvent bruyants.  On décrit même la musique de Beat Cops comme étant « forte » et « entraînante ».
Enregistré à Montréal au Mountain Studio avec l’aide de l’ingénieur Adrian Popovich, Beat Cops propose un son de guitare lourd et énergique qui envoute le public. Tout en conservant leurs racines punk, Beat Cops surprend avec des mélodies rock classique, néanmoins très accrocheuses. Le son du groupe parlera à une grande variété de fans de musique rock.

MEAN STREETS capte cet équilibre, cette énergie. C’est du rock’n’roll véritable et authentique. 

Réduire le texte Lire plus
Pas de concert annoncé pour cet artiste, inscrivez-vous à l'infolettre pour vous tenir au courant.
Inscrivez-vous à l'infolettre
OK
Veuillez entrer une adresse courriel valide.