Colin Moore

25 février 2018
Merci Trois-Rivières pis Le Trèfle pour une soiree magic hier!!, maime Kim Churchill a passer nous voir pour... t.co/hYlhoWFHN3
Biographie

"Un folk-rock qui donne envie d'embarquer dans une van et faire un road-trip de l'apocalype" (Natalia Wysocka, ICI)

Colin Moore est un auteur-compositeur-interprète montréalais à la voix unique et ensorcelante, souvent comparé aux grands : la voix d’un jeune Springsteen, le rock de Petty, la route de Dylan, l’énergie rebelle de Ness, la force de Cash... Il nous offre des textes libres chantant l’amour dans tous ses extrêmes où l’amitié et la solitude se côtoient allègrement.

Dès la sortie de son premier album "Leaving Home", il se fait remarquer rapidement et enchaîne une série de festivals, dont le Festival d’été de Québec, le Festival de Jazz de Montréal, SXSW, NXNE, One Movement et Festival of the Sun en Australie.

Il tourne sans relâche, tant au plan national qu’à l’international, effectuant plus de 350 dates en deux ans, aux États-Unis, en Europe, au Canada et en Australie, aux côtés d'artistes tels que Joseph Arthur, Alan Jackson, Rodger Hodgson, David Usher, Holly Williams, Jeff Martin, Sophie Hunger & Roseanne Cash.

En avril 2011, Colin Moore a été nominé pour le prestigieux "Grand Prix de la Relève Musicale Archambault" et un prix GAMIQ. Pas de répit pour Colin Moore qui a sorti un deuxième album "Heart of the Storm" le 4 octobre 2012

Avec ce second opus, Moore nous présente des titres plus rock sans pour autant mettre de côté le charme et l’émotion de ses pièces acoustiques. Appuyé par son groupe, Ryan Battistuzzi (guitares et voix), Vincent Peake (basse et voix), et Dustin Moores (drums), l’artiste reprend la route armé de sa guitare et son harmonica. Heart of the Storm a été enregistré et mixé par John Whynot (Bruce Cockburn, Blue Rodeo, Lucinda Williams, Colin James) et masterisé par Ryan Morey (Arcade Fire, Patrick Watson). Moore a vécu cet enregistrement au studio des Tragically Hip comme une expérience profondément inspirante puisqu’il s’agit d’un de ses groupes culte.

Inspirée par le XXIème siècle, la conspiration, la désinformation et la manipulation des médias, "Heart of the Storm", "le cœur de la tempête", se veut être le reflet de la vie contemporaine, tout simplement. Partant du principe que tout est en place pour que ces décennies soient les dernières de l’humanité, le folk de Moore nous parle de l’amour qui déchire et qui unit, de famille et de l’éloignement, de route, de départs et de quêtes. Sans se vautrer dans le désespoir, c’est plutôt avec une urgence de vivre et un cri animal que Moore nous propose son apocalypse. Des pièces comme ”Bible Song” et ”Heart of the Storm” ajoutent ainsi au disque une touche sombre, une facette de Colin Moore que l’on ne connaissait pas. Pour équilibrer le tout, les pièces ‘’Brother’’ et ”Long Road” mettent de l’avant la sensibilité acoustique mieux connue de l’auteur-compositeur-interprète.

Réduire le texte Lire plus