Biographie

 La persévérance, l’ambition, la résilience. Voilà les trois thèmes qui jalonnent l’œuvre de David Campana, rappeur, chanteur, auteur et réalisateur originaire de Montréal. Né d’une mère haïtienne et d’un père français, Campana a grandi dans un milieu familial foisonnant, où la musique de Michael Jackson résonnait tout autant que les chants de chorale de l’église de son quartier, qui lui ont donné la piqûre de la scène dès l’enfance.Mais ce n’est qu’à la fin de son adolescence qu’il découvre plus assidûment le genre musical qui changera sa vie : le hip-hop. Alors étudiant en cinéma au cégep Limoilou, il est frappé de plein fouet par les textes et l’univers de Soprano, Kery James, Médine, Maître Gims et autres grands du rap français. Peu après, ce sera au tour de Kanye West, Drake et The Weeknd de changer sa vision de la musique grâce à leur inventivité et leur aisance à jumeler rap et R&B. Autant attiré par les sons que les images, le Montréalais se forge une identité musicale et visuelle forte dès le milieu des années 2010 sous le pseudonyme de HDC. Mais après une mixtape double en anglais (MYNB) et plusieurs collaborations avec le producteur LTK, il choisit d’assumer son identité et de s’affirmer sous son vrai jour. C’est la renaissance de David Campana. L’artiste multidisciplinaire ne met pas de temps à récolter ce qu’il a semé. En 2018, il est choisi par les WordUP! Battles pour participer à la 11e édition de La relève se lève, un plateau qui met de l’avant les meilleurs espoirs de la scène rap locale. L’année suivante, son clip VYB est nommé au Gala Dynastie, alors que sa toute nouvelle alliance avec le rappeur Shotto Guapo et le producteur Major se fraie un chemin jusqu’aux demi-finales du prestigieux concours-vitrine Les Francouvertes.Portée par une mise en scène digne d’un opéra hip-hop, la performance donnée par le talentueux trio est déterminante pour la jeune carrière de Campana. Plus que jamais, il veut brouiller les frontières entre les disciplines artistiques et les genres musicaux.Et c’est ce qu’il fera précisément sur Bonjour, Hi, un premier album solo qui lui vaut une nomination dans l’annuel top 5 des révélations rap québ de la SOCAN et une mention comme artiste rap keb du mois par le géant radiophonique iHeartRadio. Paru au printemps dernier sous Hydrophonik Records, l’album croise le rap, le R&B, le soul, la pop et le trap dans un vibrant et chaleureux alliage concocté par Novengitum, trio de producteurs franco-québécois qui a bâti sa réputation auprès d’artistes de renom comme Aya Nakamura, Oboy et Youssoupha. Mais bien au-delà de ses mélanges musicaux, Bonjour, Hi est l’incarnation du talent et de l’ambition de David Campana, un artiste sensible et authentique qui affiche ses émotions sans pudeur. Passé maître dans l’art du franglais, le Montréalais y dévoile une brillante carte de visite, à laquelle se greffent des rappeurs québécois au talent exceptionnel comme Obia le chef, dope.gng et Franky Fade.En 2021, il reprend du service sur Trop de love, un EP produit par Majosty, dans lequel on découvre un David plus direct et capable de basculer à tout moment dans quelque chose de plus sombre. Entre Trap-Soul et Cloud-rap, aux influences parfois drill, parfois RnB, ce projet démontre encore une fois l’envergure de ce que David est capable de faire tant en rap qu’en chant. Comme quoi on peut faire sa place dans le milieu du rap sans suivre les codes habituels.

Réduire le texte Lire plus
Pas de concert annoncé pour cet artiste, inscrivez-vous à l'infolettre pour vous tenir au courant.
Inscrivez-vous à l'infolettre
OK
Veuillez entrer une adresse courriel valide.
Aucune nouvelle à afficher pour cet artiste. Inscrivez-vous à l'infolettre pour vous tenir au courant.