Biographie

 L’avenir s’annonce prometteur pour Patrick Krief.

Dovetale, Émergeant du voyage de noces de son mariage, est le nouvel album par le chanteur, auteur, et guitariste montréalais, qui présente une union triomphante de pop et rock contemporain.

Union triomphante de pop et rock contemporain, Dovetale est le nouvel album de l’auteur-compositeur-interprète Patrick Krief. C’est au cours de son voyage de noces que l’inspiration lui fut venue pour la création de cet album, marquant par le fait-même, un important tournant dans la vie de ce guitariste montréalais.

Le bonheur conjugal n’est pas typiquement reconnu comme source de poésie à coeur ouvert et de pop puissante et sombre, ce pourquoi Krief est célèbre - sa dernière sortieAutomanic était un double-album alimenté par la peine d’amour et l’autodestruction - Dovetale est au contraire, l’oeuvre de l’artiste qui se trouve enfin à son apogée, autant sur le plan artistique que personnel.

« C’est un album beaucoup plus positif », dit Krief. « Plusieurs des chansons reflètent encore cette période plus sombre, mais il y a maintenant un sentiment d’enthousiasme et de reconnaissance pour comment les choses ont évolué depuis ».

Ceci dit, les temps n’ont pas toujours été tranquilles pour Krief, et des souvenirs douloureux ont tout de même trouvé leur place dans ses nouvelles chansons. « Lorsque j’écrivais l’album, quelques événements se sont déroulés dans ma vie et m’ont beaucoup stressé, et je les aborde dans une ou deux chansons, mais je ne voulais pas écrire un autre album rempli de colère et d’amertume. »

Son EP Line Stepper est une collection des chansons plus sombres que Krief a écrites récemment, alors que Dovetale explore l’émerveillement que provoque un nouvel amour (sans y être trop larmoyant) tout autant que les insécurités qui l’accompagnent. Musicalement, Krief donne libre cours à des cordes luxuriantes, des couches de guitares mélodiques, tout en faisant valoir une impressionnante gamme vocale - variant d’un falsetto magistral à un baryton à moitié chanté rappelant Leonard Cohen.

‘’Le mixage de l’album avait pour but de mettre l'accent sur les paroles, et assurer qu’elles ne se perdent pas dans le mur de son’’, dit Krief. « Je voulais vraiment me concentrer sur la mélodie et la composition de base, me concentrer à rendre les chansons plus vulnérables ».

Ayant été co-scénariste et guitariste du groupe montréalais « pop noir orchestral » The Dears pendant près de dix ans, la carrière "solo" de Krief est passée du projet parallèleBlack Diamond Bay, une succession d'invités, pour finalement assumer le véritable travail solo - Krief joue de tous les instruments sur Dovetale. Enregistré et mixé entre le studio maison de Krief et Mixart à Montréal, l’album fait écho à la dream Pop, au shoegaze, ainsi qu’à la pop, au rock et au folk classiques qui ont toujours été à la base de la signature musicale de Krief. L'écriture et la finesse sonore des Beatles, en particulier, restent des pierres angulaires pour Krief, mais il y avait toujours un autre artiste qui revenait sans cesse dans l’art de créer Dovetale : lui-même.

« Lorsque j’ai commencé à enregistrer les chansons, j’ai dit à ma femme à plusieurs reprises que c’était la fin d’une ère. Je me suis senti comme si je célébrais mon travail précédent en y mettant fin avec mon nouvel album et en essayant de plus me rapprocher de mes origines en tant qu’auteur. Je me sens vraiment comme si avec cet album, j’écrivais la page finale d’un chapitre important de ma vie ».

Ce que l’avenir lui réserve n’est pas certain, mais il fait allusion au fait que le spectacle live qui accompagnera la tournée de Dovetale pourrait possiblement ouvrir le chemin vers un nouveau paysage sonore. Toutefois, pour Krief, la vivacité, la jubilation, et la composition réfléchie de balades sur ce nouvel album démontre clairement un point culminant dans sa carrière, le présent est beaucoup plus important que le futur.

Réduire le texte Lire plus